Sécheresse vaginale et grossesse

Sécheresse vaginale et grossesse

 
La grossesse peut changer votre corps de nombreuses façons inattendues. Si vous êtes enceintes, vous connaissez peut-être déjà bien la fatigue extrême, les nausées matinales, les douleurs corporelles, les gonflements de plusieurs parties de votre corps, les changements de votre goût et de votre odeur ainsi que de nombreux autres changements. Votre vagin n'est pas à l'abri de tous ces changements et l'un d'entre eux, en particulier, dont vous n'êtes peut-être pas consciente ou dont personne ne vous aurait avertie, est la sécheresse vaginale.

Les changements vaginaux tels qu'une diminution de la lubrification peuvent, au mieux, être agaçants, entraînant une sécheresse et des démangeaisons de la peau dans la zone vaginale ainsi que des douleurs et un inconfort lors des rapports sexuels. Alors que certaines femmes enceintes sont confrontées à un excès de pertes vaginales, beaucoup d'autres n'en ont qu'un très faible volume, ce qui entraîne une sécheresse et un inconfort vaginal.

« Pour la plupart des femmes, la sécheresse vaginale pendant la grossesse est un sujet difficile et embarrassant à aborder, mais une meilleure compréhension de ce phénomène vous aidera à l'aborder. »

La sécheresse vaginale est profondément inconfortable, car elle peut rapidement entraîner des démangeaisons, rendre les rapports sexuels douloureux et créer un environnement favorable aux infections de la zone génitale telles que la vaginose à levures ou bactérienne, ou même les infections des voies urinaires. C'est pourquoi il est important de contrôler ce symptôme, car les infections potentielles pendant la grossesse sont plus difficiles à traiter et pourraient (bien que rarement) entraîner des complications pendant l'accouchement.

La sécheresse vaginale pendant la grossesse doit-elle vous inquiéter ?

Bien qu'un vagin sec puisse sembler être un inconvénient mineur, il peut causer beaucoup d'inconfort et de douleur. La sécheresse vaginale peut être causée par une allergie, un médicament contre le rhume, des antidépresseurs, des troubles auto-immuns, des infections urinaires ou des médicaments anti-oestrogènes.

« Si vous ressentez une sécheresse vaginale, des démangeaisons, une sensation de brûlure ou un inconfort quelconque dans votre région vaginale, vous devez vous inquiéter et consulter votre gynécologue dès que possible pour faire vérifier votre état. »

Il est important d'éliminer les risques d'infection vaginale, qui peut entraîner de nombreuses complications pendant la grossesse. Votre gynécologue sera également en mesure de vous recommander le traitement le plus approprié pour vous si vous en avez besoin.

Quelles sont les causes de la sécheresse pendant la grossesse ?

L'épithélium vaginal - les membranes muqueuses situées dans l'utérus et le canal vaginal - est responsable de la sécrétion de mucus dans le vagin et de son maintien en humidité. L'épithélium vaginal, cependant, dépend des niveaux d'œstrogènes pour se maintenir et se lubrifier en permanence. Pendant la grossesse, les niveaux d'œstrogène et de progestérone augmentent fortement, surtout pendant les premier et troisième trimestres. Le déséquilibre des œstrogènes réduit la production de mucus dans l'épithélium vaginal et le col de l'utérus, ce qui entraîne un vagin sec et qui démange.

« La fluctuation des hormones pendant la grossesse perturbe le bon fonctionnement de cette muqueuse, ce qui finit par provoquer une sécheresse vaginale. »


D'autres facteurs peuvent aggraver la sécheresse vaginale pendant la grossesse ou la rendre plus probable, comme l'utilisation de sous-vêtements en matière synthétique, une mauvaise hydratation ou une tendance à la sécheresse vaginale avant la grossesse.

« L’atrophie vaginale peut être un grand changement dans la vie d’une femme. La bonne nouvelle est qu’il existe désormais une option naturelle et non hormonale pour remédier à ces CHANGEMENTS. »

Comment traiter la sécheresse vaginale pendant la grossesse

Si vous souffrez de sécheresse vaginale pendant votre grossesse, vous devez en informer votre médecin, car il est important d'éliminer d'autres causes possibles, plus graves, de cette sécheresse. Votre médecin pourra également vous recommander un traitement approprié. Cela dit, il existe quelques remèdes simples qui peuvent être pris à domicile pour réduire l'impact ou prévenir la sécheresse. Parmi ces remèdes, on peut citer les suivants :

Rester hydratée : Boire six à huit verres d'eau par jour vous aidera à garder tous vos tissus lubrifiés. Le mucus est composé à 90 % d'eau, il aidera donc le vagin à rester lubrifié.

Les lubrifiants : Des lubrifiants à base d'eau à courte durée d'action peuvent être utilisés pour surmonter le problème pendant les rapports sexuels. De nombreuses femmes se tournent vers les lubrifiants personnels pour aider à réduire la douleur qui se produit pendant les rapports sexuels. Le problème est que les lubrifiants n'apportent pas de solution à long terme et que la sécheresse vaginale ne disparaît pas par magie lorsque vous n'avez pas de rapports sexuels. La réalité est que les brûlures, les gonflements et les démangeaisons peuvent vous déranger toute la journée. Ainsi, bien que les lubrifiants puissent convenir à la relation sexuelle immédiate, il est fort probable que vous ne vous sentirez pas vous-même tant que vous n'aurez pas trouvé une solution pour soulager votre sécheresse chronique.

Les hydratants : Pour de nombreuses femmes, la sécheresse vaginale est un problème permanent, et pas seulement pendant les rapports sexuels, et beaucoup peuvent obtenir un soulagement instantané simplement en utilisant un hydratant vaginal. Les hydratants sont conçus pour un usage régulier afin d'hydrater les tissus vaginaux et peuvent être utilisés tous les jours ou deux à trois fois par semaine. Ils présentent l'avantage majeur, par rapport aux lubrifiants, d'offrir une hydratation durable et de soulager la sécheresse, et pas seulement pendant les rapports sexuels.

La vitamine E : La vitamine E est un antioxydant naturel dont les bienfaits pour la prévention du vieillissement des tissus vaginaux et la réduction de l'inflammation ont été prouvés. Vous pouvez appliquer de l'huile de vitamine E ou acheter un hydratant vaginal de bonne qualité qui en contient déjà comme ingrédient.

Hygiène : Vous devez maintenir l'hygiène dans la zone vaginale en la lavant avec un savon doux, puis en la séchant complètement avec une serviette, car la sécheresse du vagin augmente le risque d'infection. Évitez d'utiliser des savons parfumés, des bains moussants, des douches et des lotions parfumées pour nettoyer la zone vaginale, car cela pourrait irriter davantage votre région vaginale.

Sous-vêtements : Portez des sous-vêtements en coton lâches, doux et absorbants. Évitez les tissus synthétiques et les sous-vêtements trop serrés. Cela aggravera la situation, augmentera les démangeaisons et rendra la zone douloureuse. Il est préférable d'utiliser des sous-vêtements en coton.

Exercices pelviens : Les exercices pelviens (également appelés Kegels) peuvent être très efficaces pour favoriser l'augmentation du flux sanguin vers le vagin, et ils ne présentent aucun risque pour la grossesse.

Hydratants vs lubrifiants. Quelle est la différence ?

Les hydratants sont conçus pour un usage régulier afin d'hydrater les tissus vaginaux et peuvent être utilisés tous les jours ou deux à trois fois par semaine. Les lubrifiants ont une courte durée d'action et peuvent être utilisés pendant les rapports sexuels pour lubrifier lorsque le processus normal d'excitation ne fonctionne pas aussi bien. En résumé, l'utilisation d'un hydratant naturel peut aider à soulager la douleur associée à la sécheresse. L'utilisation de lubrifiants naturels aide à soulager la douleur pendant l'intimité.

Un dernier mot...

Bien que vous n'en entendiez guère parler, la sécheresse vaginale n'est pas rare pendant la grossesse et de nombreuses femmes en souffriront au cours des premier et troisième trimestres.

Il n'y a pas deux femmes pareilles, c'est pourquoi les conseils donnés dans cet article sont un aperçu général de certaines des choses que vous pouvez faire pour traiter la sécheresse vaginale et l’inconfort pendant votre grossesse. Le plus important est de ne jamais souffrir en silence. N'ayez pas peur de parler de cette affection à votre médecin si vous ressentez un inconfort.


L'atrophie vaginale:  Parler d’atrophie vaginale vous gêne ? Pas nous! Cliquez ici pour lancer la conversation.
EN SAVOIR PLUS
 
 

Causes de l'atrophie vaginale: Quelles sont les causes de la sécheresse vaginale (atrophie vaginale)? Cliquez ici pour en savoir plus!
EN SAVOIR PLUS
 
 

Options de traitement pour l'AV: Cliquez ici pour en savoir plus sur les options sur ordonnance et sans ordonnance. Il vaut mieux être bien informé!
EN SAVOIR PLUS
 
 

Santé vaginale à tout âge: pour garder votre vagin en bonne santé, il est important de comprendre ce qui se passe dans votre zone intime. Cliquez ici pour découvrir comment!
EN SAVOIR PLUS
 
 

Facteurs de risque et déclencheurs: L'atrophie vaginale n'est généralement pas dangereuse, mais si elle n'est pas traitée, elle peut augmenter le risque d'autres problèmes médicaux. Cliquez ici pour savoir comment identifier les facteurs de risque et les déclencheurs.
EN SAVOIR PLUS
 

Sécheresse vaginale et ménopause: La ménopause entraîne des changements vaginaux et vulvaires notables, dont la sécheresse. Cliquez ici pour vous informer.
EN SAVOIR PLUS
 
 

Sécheresse vaginale et cancer: Le traitement du cancer peut avoir un effet profond sur les tissus vaginaux. Pour en savoir plus, cliquez ici.
EN SAVOIR PLUS
 
 

Sécheresse vaginale et contrôle des naissances: Les contraceptifs oraux peuvent affecter la lubrification vaginale, déclenchant une gêne, des démangeaisons ou des brûlures, et des douleurs lors des rapports sexuels. Renseignez-vous sur ce que vous pouvez faire. Cliquez ici pour en savoir plus.
EN SAVOIR PLUS
 

Sécheresse vaginale et grossesse: La grossesse peut modifier votre corps de nombreuses façons inattendues. Un changement dont vous n'êtes peut-être pas consciente ou dont personne ne vous aurait avertie est la sécheresse vaginale. Pour en savoir plus, cliquez ici.
EN SAVOIR PLUS
 

Sécheresse vaginale et allaitement: Si vous vous demandez pourquoi la sécheresse vaginale du post-partum se produit, cliquez ici pour le découvrir.
EN SAVOIR PLUS
 
 

Sécheresse vaginale et pessaires pour le prolapsus des organes pelviens: La sécheresse et le prolapsus des organes pelviens, un type de trouble du plancher pelvien, peut toucher de nombreuses femmes. Cliquez ici pour en savoir plus.
EN SAVOIR PLUS
 

Sécheresse vaginale et infections des voies urinaires (UTI): Les infections urinaires récurrentes et la sécheresse vaginale se produisent fréquemment de façon concomitante chez de nombreuses femmes. Cliquez ici pour en savoir plus.
EN SAVOIR PLUS