Sécheresse vaginale et cancer

Sécheresse vaginale et cancer

Le sexe, la sexualité et l'intimité sont tous aussi importants pour les personnes atteintes de cancer que pour celles qui ne le sont pas. En fait, il a été démontré que la sexualité et l'intimité aident les personnes à faire face au cancer en les aidant à gérer leurs sentiments de détresse et à suivre un traitement. Mais la réalité est que les organes sexuels, le désir sexuel (libido), la fonction sexuelle, le bien-être physique et émotionnel et l'image corporelle d'une personne peuvent être affectés par le cancer et le traitement du cancer.

Effets du traitement du cancer sur le fonctionnement sexuel

Le traitement du cancer peut avoir un effet profond sur votre vie sexuelle. En fait, on estime qu'environ la moitié des survivantes du cancer du sein et d'autres cancers qui touchent la région pelvienne (tels que le col de l'utérus, les ovaires, l'utérus, la vessie, le côlon ou le vagin) développent des problèmes sexuels à long terme. Si vous n'avez pas encore eu votre ménopause, vous pourriez constater que votre traitement entraîne une ménopause précoce. Cela se produira si vous suivez l'un des traitements suivants :

  • La chimiothérapie est utilisée pour détruire les cellules cancéreuses qui se divisent rapidement, mais elle peut également endommager vos ovaires, entraînant des changements hormonaux et une ménopause temporaire ou permanente chez les femmes plus jeunes.
  • La radiothérapie dans la région pelvienne peut également endommager les ovaires et provoquer une ménopause précoce. Pour certaines femmes, il est possible de déplacer les ovaires en dehors de la zone où vous subissez la radiothérapie. Votre chirurgien peut le faire grâce à la chirurgie par trou de serrure (laparoscopie). Cela pourrait vous éviter de passer par une ménopause précoce. La radiothérapie du vagin peut également irriter la muqueuse délicate, ce qui diminue la lubrification produite par l'excitation sexuelle. Avec le temps, la cicatrisation des parois vaginales peut rendre le vagin plus court et moins apte à se dilater avec l'excitation.
  • La chirurgie du cancer du pelvis peut consister à retirer des parties des organes sexuels d'une femme, notamment des zones de la vulve, une partie ou la totalité du vagin, et un ou les deux ovaires. L'ablation des deux ovaires est un autre traitement qui conduit à la ménopause. Votre chirurgien peut vous suggérer de laisser vos ovaires si vous n'avez pas eu de ménopause, mais ce n'est pas toujours possible.
  • La chirurgie pour le cancer du sein peut consister en l'ablation de la totalité du sein, avec ou sans reconstruction. Même une mastectomie partielle peut nuire au plaisir de la caresse du sein si le mamelon ou le tissu sous-jacent a été enlevé.
  • Les médicaments utilisés pour traiter la douleur, les nausées, la dépression ou l'anxiété peuvent diminuer le désir sexuel d'une femme ou lui rendre difficile l'atteinte d'un orgasme.
« Ne supposez pas que votre médecin ou votre infirmière vous demandera si vous avez des inquiétudes concernant votre santé sexuelle. S'ils ne sont pas au courant d'un problème que vous avez, ils ne peuvent pas vous aider à le gérer ».

 

Il est très important de parler de ce que vous pouvez vous attendre et de continuer à parler de ce qui change ou a changé dans votre vie sexuelle au fur et à mesure que vous suivez les procédures, les traitements et les soins de suivi.

Quels sont les symptômes de la ménopause due au traitement du cancer ?

Les symptômes d'une ménopause due à un traitement anticancéreux sont les mêmes que ceux d'une ménopause naturelle, mais ils peuvent être plus intenses si elle survient soudainement. Vous pouvez ressentir les symptômes suivants:
  • Bouffées de chaleur et transpiration
  • Sécheresse vaginale
  • La dépression ou la mauvaise humeur
  • Perte de confiance et d'estime de soi
  • La fatigue
  • L'amincissement des os
  • Perte d'intérêt pour le sexe

Qu'est-ce que l'atrophie vaginale et quelles sont les causes ?

L'atrophie vaginale est une maladie chronique traitable qui fait référence à l'amincissement de la paroi du vagin. C'est une maladie courante qui résulte des changements hormonaux qui se produisent à la ménopause. Certains traitements anticancéreux induisent une ménopause médicale en bloquant ou en réduisant la quantité d'œstrogènes hormonaux dans votre corps. La ménopause médicale peut être temporaire ou permanente, selon le traitement utilisé. Si la ménopause est induite chirurgicalement, les symptômes peuvent être plus intenses, surtout chez les jeunes femmes.

« L’atrophie vaginale: vous n’êtes pas seules … vous ne pouvez pas arrêter la douleur tant que vous n’êtes pas prêtes à en parler !»

Les œstrogènes aident à maintenir la lubrification et l'élasticité du vagin. Une réduction de cette hormone, déclenchée par une ménopause médicale induite, peut rendre le vagin sec, mince et moins souple, et peut rendre les rapports sexuels ou l'intimité douloureux. Si elle n'est pas traitée, la situation peut s'aggraver et entraîner une perte de libido et des problèmes émotionnels en plus des problèmes physiques. Comme pour les bouffées de chaleur, la prise de suppléments hormonaux peut aider, mais ces hormones ne sont parfois pas recommandées car elles peuvent favoriser la croissance de certains types de cancer dans les organes féminins.
 
Quelles sont les options pour faire face à la douleur ?

La sécheresse vaginale pendant l'activité sexuelle à tout âge peut simplement signifier que vous avez besoin de plus de stimulation et peut-être même de connaître l'orgasme avant la pénétration. Expérimentez différents types de stimulations pour découvrir ce qui est le plus agréable et le plus excitant. En fait, une activité sexuelle régulière aide à maintenir la flexibilité et la souplesse du vagin, probablement parce qu'elle augmente l'apport sanguin au vagin et peut également avoir un effet d'étirement. Si ces mesures ne sont pas efficaces, des produits non hormonaux en vente libre (sans prescription) constituent la première ligne d'aide.
 
Traitements en vente libre

Certaines femmes trouvent que les traitements en vente libre fonctionnent bien, surtout pour les symptômes légers. Les traitements en vente libre sont sans hormones et ont peu d'effets secondaires. Ils sont considérés comme une thérapie de première ligne appropriée et idéale.
 
En fait, la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) recommande les hydratants vaginaux en vente libre comme traitement de première ligne. Ils sont appliqués localement et agissent immédiatement. Les hydratants, contrairement aux lubrifiants, sont conçus pour un usage vaginal interne et procurent un soulagement plus durable de la sécheresse vaginale, par rapport aux lubrifiants.

« Plusieurs femmes ignorent qu’il existe un traitement NON hormonal hautement efficace et qu’une intervention rapide aide à prévenir l’aggravation des symptômes de l’atrophie vaginale »

Le saviez-vous ?

Gynatrof, un hydratant vaginal non hormonal, a fait partie d'une étude canadienne interventionnelle prospective multicentrique visant à évaluer la faisabilité, acceptabilité et effets de la thérapie physique multimodale du plancher pelvien pour les survivants de cancer gynécologique souffrant de douleurs sexuelles les rapports sexuels. Dans cette étude, les femmes ont constaté une amélioration significative de tous les résultats après l'intervention (p ≤ 0.044). Elles ont également déclaré être très satisfaites du traitement (9,3/10 (ET 1,2), et 90 % d'entre elles ont constaté une amélioration importante ou très importante.

Raviver votre vie sexuelle...

Vous pouvez vous sentir nerveuses à l'idée de recommencer votre vie sexuelle, mais essayez de ne pas vous inquiéter. Vous avez probablement juste besoin de temps pour accepter tout ce qui vous est arrivé. Si vous êtes inquiètes, anxieuses ou déprimées, vous n'aurez probablement pas envie de faire l'amour, alors donnez-vous beaucoup de temps. En fait, pour la plupart des gens, cela ne prend du temps.

Environ la moitié des survivantes du cancer du sein et d'autres cancers qui touchent la région pelvienne (comme le col de l'utérus, les ovaires, l'utérus, la vessie, le côlon ou le vagin) développent des problèmes sexuels à long terme, donc vous n'êtes certainement pas seules.

«Si vous développez un problème sexuel, ne l'ignorez pas et parlez à votre prestataire de soins de santé dès que possible de tout symptôme ou préoccupation.»

Certaines femmes peuvent se sentir mal à l'aise de parler de leurs problèmes sexuels, mais votre prestataire de soins peut répondre à vos questions, vous orienter vers un spécialiste et vous aider à trouver des solutions.

Il est également utile d'en parler avec votre partenaire. Ensemble, vous pouvez déterminer ce qui est le mieux pour vous deux. N'oubliez pas que la sexualité est un élément important de la vie d'une femme.

“GYNATROF is a fast acting, non-hormonal option that helps eliminate vaginal dryness and enhance your intimate well-being.”

« GYNATROF est un traitement non hormonal qui soulage rapidement la sécheresse vaginale et améliore votre bien-être intime »


L'atrophie vaginale:  Parler d’atrophie vaginale vous gêne ? Pas nous! Cliquez ici pour lancer la conversation.
 

 


Causes de l'atrophie vaginale: Quelles sont les causes de la sécheresse vaginale (atrophie vaginale)? Cliquez ici pour en savoir plus!
 

 


Options de traitement pour l'AV: Cliquez ici pour en savoir plus sur les options sur ordonnance et sans ordonnance. Il vaut mieux être bien informé!
 

 


Santé vaginale à tout âge: pour garder votre vagin en bonne santé, il est important de comprendre ce qui se passe dans votre zone intime. Cliquez ici pour découvrir comment!
 

 


Facteurs de risque et déclencheurs: L'atrophie vaginale n'est généralement pas dangereuse, mais si elle n'est pas traitée, elle peut augmenter le risque d'autres problèmes médicaux. Cliquez ici pour savoir comment identifier les facteurs de risque et les déclencheurs.


Sécheresse vaginale et ménopause: La ménopause entraîne des changements vaginaux et vulvaires notables, dont la sécheresse. Cliquez ici pour vous informer.
 

 


Sécheresse vaginale et cancer: Le traitement du cancer peut avoir un effet profond sur les tissus vaginaux. Pour en savoir plus, cliquez ici.
 

 


Sécheresse vaginale et contrôle des naissances: Les contraceptifs oraux peuvent affecter la lubrification vaginale, déclenchant une gêne, des démangeaisons ou des brûlures, et des douleurs lors des rapports sexuels. Renseignez-vous sur ce que vous pouvez faire. Cliquez ici pour en savoir plus.


Sécheresse vaginale et grossesse: La grossesse peut modifier votre corps de nombreuses façons inattendues. Un changement dont vous n'êtes peut-être pas consciente ou dont personne ne vous aurait avertie est la sécheresse vaginale. Pour en savoir plus, cliquez ici.


Sécheresse vaginale et allaitement: Si vous vous demandez pourquoi la sécheresse vaginale du post-partum se produit, cliquez ici pour le découvrir.
 

 


Sécheresse vaginale et pessaires pour le prolapsus des organes pelviens: La sécheresse et le prolapsus des organes pelviens, un type de trouble du plancher pelvien, peut toucher de nombreuses femmes. Cliquez ici pour en savoir plus.

 


Sécheresse vaginale et infections des voies urinaires (UTI): Les infections urinaires récurrentes et la sécheresse vaginale se produisent fréquemment de façon concomitante chez de nombreuses femmes. Cliquez ici pour en savoir plus.