Causes de l’atrophie vaginale

 

Quelles sont les causes de la sécheresse vaginale (atrophie vaginale) ?

Le tissu vaginal est maintenu humide, élastique et confortable grâce à la lubrification qui est créée naturellement par les glandes situées au cou de l'utérus et régie par la production d'œstrogènes par l'organisme. L'hormone œstrogène aide à maintenir ce fluide et maintient la muqueuse du vagin saine, épaisse, élastique et acide (pH faible). Lorsque la production d'œstrogènes par les ovaires est perturbée, ce qui peut se produire pour diverses raisons, le tissu vaginal devient sec, mince et moins élastique, ce qui se prête à être plus fragile et peut se déchirer et / ou saigner. Cet endomètre aminci et l'augmentation du pH vaginal, induits par une carence en œstrogènes, prédisposent votre vagin et vos voies urinaires à l'infection et à la faiblesse mécanique. Cela se traduit souvent par des sensations débilitantes telles que des démangeaisons et des brûlures, une augmentation des infections vaginales et des douleurs lors de l'activité sexuelle.

Les femmes ménopausées ne sont pas les seules à souffrir d’atrophie vaginale. Les femmes de tout âge qui ont un faible taux d’œstrogènes peuvent présenter des symptômes. Pour les femmes qui souffrent de sécheresse vaginale mais ne sont certainement pas ménopausées, il existe de nombreuses autres causes possibles.

Les éléments suivants peuvent tous expliquer une modification des taux d’œstrogènes:

  • Ménopause (cause la plus fréquente)
  • Manque d'activité sexuelle
  • Grossesse ou accouchement récent
  • Post-épisiotomie
  • Allaitement maternel
  • Périodes pré-ménopausées
  • Période après la menstruation
  • Hystérectomie
  • Enlèvement des ovaires
  • Radiothérapie pelvienne chez les femmes cancéreuses
  • Chimiothérapie
  • Ménopause précoce par le traitement du cancer
  • Troubles immunitaires
  • Contraceptifs oraux
  • Arrêter le traitement hormonal substitutif
  • Médicaments tels que les antidépresseurs, les
    médicaments contre les allergies et le rhume
  • Intolérance aux produits de douche ou aux savons
  • Consommation d'alcool
  • Tabagisme
  • Stress, anxiété ou troubles émotionnels

 

Le traitement hormonal substitutif (qui rétablit certaines hormones) peut aider certaines femmes, mais il ne soulage pas toujours les symptômes. Certaines femmes sont incapables de tolérer les hormones et d'autres décident de ne pas suivre un tel traitement. C'est là que GYNATROF peut aider.

Le saviez-vous?

Plusieurs femmes ignorent qu’il existe un traitement non hormonal hautement efficace et qu’une intervention rapide aide à prévenir l’aggravation des symptômes de l’atrophie vaginale.

Vous avez maintenant le pouvoir de vaincre la sécheresse vaginale.